Accueil Non classé Une rentrée réussie pour les Bleus

Une rentrée réussie pour les Bleus

0
0
54

Deux mois après leur titre de champion du Monde en Russie, les Bleus étaient de retour sur le sol français. Après un match nul jeudi dernier en Allemagne, l’Equipe de France s’est imposée 2-1, grâce à des buts d’Olivier Giroud et Kylian Mbappé, face aux Pays-Bas. Premier de son groupe (l’Allemagne et les Pays-Bas ayant un match en moins) avec quatre points, les tricolores et leur sélectionneur en tête, Didier Deschamps, s’estime « satisfait » de cette rentrée.

On prend les mêmes, et on recommence. Comme face à l’Allemagne, le sélectionneur français a aligné le même onze qui avait tout raflé en Russie (excepté Lloris, blessé, remplacé par Aréola). Opération réussie. Dans l’absolu, un nul et une victoire, face à deux bonnes équipes, c’est ce qu’on appelle des choix gagnants. Sur le terrain, le constat se nuance. Après vingt bonnes minutes de haut calibre, illustré par le but de Mbappé, les Bleus ont perdu petit à petit le fil de ce match. Une perte d’emprise sur le match qui s’étend jusqu’au début de la seconde période et le but hollandais, synonyme de réveil tricolore. Car à ce moment-là, il faut réagir. C’est alors, à la 75ème minute, qu’Olivier Giroud surgit d’une magnifique reprise de volée, bien servi par Benjamin Mendy, fraichement entré, trompant Cillessen, le portier hollandais. Un soulagement pour l’attaquant français qui n’avait plus marqué depuis quasiment huit-cent minutes. Souvent critiqué, il est un pion très important dans le système Deschamps, et c’est quand il n’est pas sur le terrain qu’on comprend réellement à quel point il l’est (cf match Australie), à l’image également d’un Blaise Matuidi. Etat d’esprit irréprochable, une hargne sans faille, un sens du sacrifice, etc… Au delà de ces valeurs indiscutées, et indiscutables, il est là pour insuffler la première défense, user les défenseurs adverses, libérer des espaces pour ses compères. Certes, parfois, on aimerait le voir plus juste dans le dernier geste, mais comme tout attaquant il marche à la confiance. Il empilait les buts match après match précédemment en Equipe de France, portant son compteur à 32 buts. Espérons dorénavant que son dernier le libérera à nouveau. Outre Olivier Giroud, d’autres joueurs ont dans l’ensemble fait un bon match. La paire Kanté-Pogba, au milieu, en atteste. Deux joueurs qui s’imposent comme de véritables tauliers, l’un sur le terrain principalement (Kanté), l’autre sur et en dehors (Pogba). Ce dernier a depuis cet été révolutionné totalement son jeu, et il faut le dire : c’est un pur kiff. Joue simple, n’abuse pas de gri-gri inutiles, c’est le Pogba que l’on aime voir. Umtiti, Hernandez, Griezmann, pour ne citer qu’eux, ont également été au niveau attendu.

Le retour en France de nos Bleus a été aussi l’occasion de fêter le sacre estival. Le 16 juillet dernier, la parade sur les Champs Elysées avait été ratée. Staff, joueurs, supporters s’accordaient pour le dire. Ce qui devait ressembler à une fête populaire s’est transformée en une fête privée dans le jardin de l’Elysée, un bon moment de récupération politique comme on les aime. Cette fois-ci, pas de Benalla, pas de Macron. Et il faut dire que la fête n’en a été que plus belle. Applaudi un par un, les joueurs ont par la suite procédé à un tour d’honneur, avec en fond Magic System et Vegedream, concluant celui-ci par un clapping mémorable. Bref, c’est pour ce genre d’instant que l’on aime le football.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par antisportix
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Stop aux conclusions hâtives !

Et c’est reparti. Reparti pour des spéculations, plus ou moins, incongrues. Car oui,…