Accueil Non classé Poyet, le coup de chaud

Poyet, le coup de chaud

0
0
53

Au sortir de la qualification bordelaise pour le dernier tour des barrages de la Ligue Europa, Gustavo Poyet a menacé de quitter son poste d’entraineur des Girondins de Bordeaux. En cause : le transfert de Gaëtan Laborde à Montpellier, dans la journée.

La soirée avait plutôt très bien commencée avec la victoire face à Mariupol (2-1), synonyme de qualification. C’est alors que l’entraineur uruguayen entre en conférence de presse. Furieux, il qualifie cette journée de « plus mauvaise », depuis son arrivée au club, et parle même d’une véritable « honte ». Préalablement convoqué dans le groupe bordelais, Gaëtan Laborde n’était ainsi, donc, pas présent à l’hôtel, à 11h45, malgré le fait que Poyet « souhaitait qu’il ne parte pas jusqu’à ce qu’ils prennent un joueur ». Une situation très mal vécue par le tacticien argentin, qui n’hésite pas à parler de  »coup dans le dos » des dirigeants. Cet épisode n’est pas sans rappeler Marcelo Bielsa, à l’OM, à l’issue de la 1ère journée. A l’époque, déjà, cela avait beaucoup fait parler. En effet, nombreuses étaient les critiques envers Bielsa, souvent résultant de ce corporatisme français qui voulait la peau de l’entraineur argentin.  Et pourtant, il n’était qu’une victime des mensonges de ses dirigeants. Tout comme Bielsa, Poyet base sa relation avec son président sur une confiance exacerbée. Alors quand celle-ci est rayée par l’incompétence de Stéphane Martin, mais pas que, difficile pour lui de continuer dans des conditions comme celles-ci. Le problème est donc la. Contrairement à ce que beaucoup disaient pendant l’épisode Bielsa, celui qui fait le plus de mal au club n’est pas l’entraineur, en le quittant à l’aube du début du championnat, mais le président qui casse tout rapport positif avec lui, et qui est le premier responsable de cette démission. Ainsi va nos clubs de ligue 1 : on aurait envie de croire à une révolution, à un changement d’état d’esprit, mais ils existent toujours des personnes incapables de diriger un club sereinement.

Dorénavant, à Bordeaux, la situation parait de plus en plus compliquée. Déjà sujet à de nombreuses moqueries de la part de ses joueurs, Gustavo Poyet se réunira demain avec son agent pour décider de son avenir en Gironde.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par antisportix
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier …